24 novembre 2010

ROUEN COURBEVOIE - 1 MATCH HISTOIRE DE....

Cette rencontre est vraiment le type de match à part comme l'on en voit peu.... En effet, il y eut un moment où l'on se disais quel interet d'un tel match à ce moment là, et comment les Dragons allaient l'aborder !!!! mais aussi match piège, dans le sens où il s'agit tout de meme d'un match à elimination directe, et vu la motivation, l'envie et la non capacité qu'ont les Dragons à faire des matchs indignent de leur niveau (parfois supposé)....

Fut un moment où, sachants que Courbevoie était bloqué sur l'autoroute, on esperais que le match ait lieu, histoire de ne pas etre venus pour rien ; et que cette equipe de coqs n'aient pas supporté ce trajet tumultueux pour rien....

Un moment de honte aussi, pour cette inflexibilité du style "je respecte le règlement à la lettre" qui fait aussi qu'à peine sur la glace ces memes coqs sont obligés de rentrer au vestaire sans avoir pus s'échauffer convenablement (il ne faut pas oublier qu'ils sont en D1, et là double handicap pour eux d'entrée de jeu.

Puis vient le match, Rouen entre dans le vif du sujet, et colle 4 buts en l'espace de 7 minutes, puis se la joue cool, face à des coqs montrants vite qu'ils ne vivent pas sur la même planète (osons comparer sur une même échelle le RHE à l'équipe du Canada des derniers JO)

Au deuxième tiers, peut être sur instructions du coach, ils mettent double couche, puisque les dragons alignent 8 buts comme des perles, puis les cadres tels Malette, Thinel et Babka, après avoir signé leur feuille de présence vont sous la douche (enfin visuellement parlant s'il fussent toujours présents)....

Le troisième tiers fut anecdotique, avec un public frigorifié par la température, à défaut d'être interressés par une fin de match sans suspense ; des buts de Courbevoie donnés en friandise par des Dragons surement déconcentrés ou démotivés ; mais n'oubliant pas de marquer juste derrière pour montrer qu'ils restent patrons..... Et une fin de match qui permet aux supporteurs de remercier dignement des joueurs de Courbevoie qui n'ont rien laché jusqu'à la fin, malgré leurs faiblesses de tous poils.

QUE RETENIR DE CE MATCH ?

Pas vraiment grand chose ; à part qu'il fallait le jouer (à cause du calendrier) et ce par respect de Courbevoie, avec autant de volonté qu'un affrontement face à un club de Magnus. et qu'il qualifie pour l'étape suivante en direction de Bercy.

Pour ce qui est de l'intérêt coté Dragon ; a part un match d'entrainement où l'on ne se prends pas la tète et où l'on se fait plaisir, ce n'est pas avec ce type de match que l'on peut se rassurer et que au pire, cela donne une fausse confiance, alors que vu le palier qu'il faudra gravir dès vendredi, il peut s'averer dangereux de trop le prendre comme un match test (le seul intérêt par rapport à un match qui aurait été joué face à Angers ou Briançon ; c'est l'absence de risque de blessures ou, en cas de défaite, partir avec le moral dans les chaussettes).

Mais Rouen devra au plus vite se mettre au diapason international dès vendredi (en évitant de faire un non match comme il y a deux face aux Italiens, ce qui couta la 1ere place) et ainsi ne pas hypothéquer la qualification pour la finale.

A coté de cela, il y a deux ans Rouen malmené en championnat réussis à nous offrir une superbe finale ; espérons qu'ils ferons encore mieux, et qu'ils ne referons pas la même chose contre Briançon (comme contre Grenoble) 3 jours après.... la différence étant une séance de rattrapage....   

Pour ma part essayant d'être présent dès le vendredi après midi, j'essaierais de donner un point de vue sur la rencontre entre les 2 clubs qui affronterons le RHE le samedi et dimanche.

Posté par ludoRHE76 à 23:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur ROUEN COURBEVOIE - 1 MATCH HISTOIRE DE....

Nouveau commentaire